LESCAROLOSANGORAS 

 
e minilop c'est le terme qui a été choisi un peu au bol parmi les différentes appellations de la race la plus petite en bélier de divers pays pour décrire un lapin bélier très rond et assez petit, souvent ayant un allèle nain dans son code (mais pas toujours, ce n'est pas évident de le savoir, vu les mélanges).

A savoir, plusieurs pays ont créé leur race de "béliers de petite taille" qui ont fini par être appelés "nains" vu qu'ils étaient si petits face aux béliers qui existaient d'abord (français, anglais).

Pour créer des béliers nains, pas tous les pays s'y sont pris de la même façon, et beaucoup se sont contenté d'importer des lapins d'autres pays et les modifier à leur goût.

En France, Suisse, Allemagne... il a suffit de sélectionner toujours plus petit parmi sa propre race de béliers. Ce qui fait que les béliers nains français, ainsi que suisses et allemands par la même occasion, à la base, ne possèdent ni expriment de gène du nanisme, parce qu'ils ne sont pas issus de nains. Leur poids varie entre 1.6 et 2kg, en moyenne. Ces pays ne sont pas les seuls bien évidemment mais je ne vais pas tous les lister.

En même temps que cette sélection ait été faite - ou peut-être même cette sélection est le résultat d'une tentative d'imitation - un hollandais nommé Adrian de Cock s'est décidé à créer sa propre race de petits lapins béliers.
Lui, par contre, s'est servi de nains de couleur pour y arriver.
Le résultat fut que ses lapins nains à oreilles pendantes (Nederlandse Hangoor Dwerg -> NHD) étaient presque aussi petits que les nains de couleur, et ce parce qu'ils exprimaient un allèle nain, tout comme ces derniers.

Tout au long de son processus de sélection pour arriver à ce but, des éleveurs sont venu d'ailleurs exporter des lapins issus de ses souches dans leurs pays respectifs, parce que ça plaisait beaucoup.
Mais ils ne sont pas forcément venus une fois que la sélection fut "terminée", donc des lapins exportés avant ceci étaient un peu plus gros, et pas forcément nains (de Cock a utilisé des béliers français ainsi qu'anglais dans sa sélection en plus des nains de couleur).
Aux Etats-Unis et au Canada, les lapins béliers issus de ces souches "primitives" sont devenus les Mini Lop, et les nains, importés par la suite, sont devenus les Holland Lop. Ce sont 2 races de béliers de petite taille distinctes dans ces deux pays.
Au Royaume-Uni, les lapins béliers de petite taille les plus gros ont été appelés "Dwarf Lop" en vue de leur petits gabarits, mais quand les nains sont arrivés par la suite, le nom qu'on leur a attribué, par défaut, était "Miniature Lop" communément appelé "Mini Lop".

Ces 4 races sont bien 4 races différentes, avec un standard propre à chacun, selon leur pays. Il ne sert à de juger un lapin d'une race selon le standard d'une autre...

Les Holland Lop des USA/Canada et les Miniature Lop de Grande-Bretagne sont des lapins béliers nains au sens propre du terme; tout comme les NHD d'Adrian de Cock dont ils sont issus, ils expriment un allèle nain. Ce qui fait que dans leurs portées, comme chez les nains de couleur, il y a statistiquement 1/4 chances qu'un double nain soit né (un lapin exprimant 2x l'allèle du nanisme : 1x venant de son père, 1x de sa mère).

Si ces lapins condamnés dès leur conception devraient exister ou non, là n'en est pas la question pour cette explication.

Les Allemands avaient leur race de lapins béliers de petite taille, qu'ils appellent "Zwergwidder" (nain bélier). Ils ne sont pas nains théoriquement, mais comme en France et en Suisse, on les a appelés "nains".

Il y a eu un effet de tendance énorme quand quelques éleveurs allemands ont ramenés quelques NHD hollandais et ont commencé à en "produire", par manque d'un mot meilleur. Ils ont été mélangés à leurs Zwergwidder chez certains; chez les autres, des couples purs NHD ont été formés, et cette race, bien que non reconnue par le standard allemand !!! s'est répandue très très vite dans toute l'Allemagne. Ils ont fait craqué par leur taille réduite et leur tête très très ronde.

Un peu comme une épidémie (^^), la maladie du NHD s'est propagée en Suisse Alémanique, puis en Suisse Romande pour qu'on finisse par en entendre parler en France.

Mais depuis la souche d'Adrian de Cock jusqu'aux oreilles des éleveurs français, il y a eu quelques malentendus et mélangeages de pinceaux, ce qui fait qu'on entend des 4 coins du pays les termes Mini Lop, Holland Lop, Mini Bélier, NHD, balancés dans tous les sens dès qu'il s'agit d'un bélier nain de petit gabarit et un peu plus rond, mais sans vraiment savoir ce qu'il en est.

Effectivement, difficile lorsqu'on nous présente un bélier nain de très petit gabarit et à la tête bombée, de savoir de ce dont il s'agit.
Est-ce un bélier nain de petit gabarit simplement ?
Un bélier nain avec des ascendances d'NHD, de Miniature Lop ?
Un NHD hollandais ?
Un Miniature Lop anglais ?
Un mélange de tout ceci... ?

Tout dépend de la souche et si on y a prêté attention lorsqu'on a décidé que l'on voulait commencer à travailler cette petite race (qui n'est de loin pas reconnue par le standard Français, mais ce serait quelque chose qui pourrait venir par la suite, ne sait-on jamais).

Beaucoup d'éleveurs et amoureux de lapins, lorsqu'ils lisent "NHD", pensent "lapins allemands", alors que ce n'est pas le cas... 
Qui sait vraiment quelle est la nature génétique de ces lapins ? Au final ce ne sont que les éleveurs qui vont en tenir compte, un lapin est un lapin est un lapin et voilà !

Quand ça a commencé à chuchoter des Mini Lop / Holland Lop /NHD en France (de ce que j'en sache), c'était après qu'une éleveuse ait vendu quelques lapins vraisemblablement issus quelque part de NHD ou Miniature Lop (qui sait?) à une autre, qui en a croisé entre eux, qui ont donné des petits différents des autres parce que plus petits et ronds dès leurs premiers jours, et sur les forums, on a commencé à se poser des questions.

Il en est sorti que ces lapins étaient des Mini Lop, parce que c'était l'appellation qui avait été donnée initialement par l'éleveuse inconnue. 
Un standard leur a été attribué, sortant de je-ne-sais-où : des lapins béliers nains qui pèsent entre 900gr et 1.2kg au max (?), et qui peuvent produire des doubles nains, apparemment.

Cette histoire me faisait tourner la tête, j'ai décidé de me renseigner et j'ai lu lu lu les différents standards des différents pays, je me suis embêtée à traduire des textes néerlandais, pour en conclure qu'effectivement, il y avait GROS mélangeage de pinceaux.

Le standard officiel des NHD des Pays-Bas dicte que le poids des NHD varie entre 1.25 et 1.6kg, avec un idéal de 1.4kg. Tout ce qui est plus petit ou plus gros est hors standard donc non-exposable, donc d'où sort les "entre 900gr et 1.2kg", je ne sais pas... 
J'ai été guigner aussi du côté britannique et américain, bien que les chiffres ne soient pas exactement les mêmes (normal, notamment à cause des unités de mesure différentes, en gros c'est le 1.3-1.4kg qui est favorisé. Ce qui renforce l'idée que les poids très bas sortent de nulle part...

Certains éleveurs commençant à sélectionner ces "Mini Lop" minuscules ont rapidement constaté des soucis, des femelles aussi petites que 850gr avec des mâles variant entre 1 et 1.3kg, ça n'a pas passé.
Au-dessous d'un certain poids, je pense que c'est juste impossible pour les femelles de mettre bas, c'est trop extrême. D'ailleurs il y a eu des pertes...

J'ai posé sur un forum le résultat de mes recherches, et beaucoup d'éleveurs ont en retenu le terme "Holland Lop" des américains (je ne sais pourquoi) et les "Mini Lop" sont devenus chez certains des "Holland Lop". Mais ce sont toujours les mêmes souches douteuses qui ne nous disent pas plus de ce que sont ces lapins.
Pour moi ce sont des hybrides de différentes races naines de différents pays! ^^
Un peu de français, de suisse peut-être, de l'allemand, de l'anglais, du hollandais.. Pas la moindre idée, mais ce qui est sûr, c'est qu'ils ne sont pas "purs".
Vu qu'il s'agit actuellement d'une tendance, on ne peut pas encore parler d'une potentielle homologation, mais c'est bien comme ça qu'une race se crée dans un pays. On modifie un lapin existant déjà en le croisant avec d'autres et avec une méthode de sélection, puis une fois qu'on a des caractères fixés que l'on peut reproduire avec aise, on peut présenter ses lapins à la FFC (Fédération Française de Cuniculiculture), et des délibérations seront faites qui décideront si oui ou non ces lapins sont dignes d'une nouvelle race française. Dès que le standard accepte cette nouvelle race (ça peut prendre plusieurs années, ou même ne jamais arriver!), ces sujets peuvent être considérés comme "purs", ainsi que leurs descendants. Mais pas avant, parce qu'il n'y a aucune base à laquelle se référer. 

Mon résumé a été copié/collé à plusieurs endroits j'ai remarqué lol, parfois en partie seulement, et je pense que davantage de personnes ont été mises au courant de ces races (je ne pense pas être la seule à avoir fait de telles recherches, mais j'étais en tout cas une des premières).

Au fur et à mesure que la popularité de ces minis béliers s'est répandue, d'autres éleveurs ont commencé à faire leurs recherches, et ils ont fini par trouver des éleveurs allemands qui vendaient des "NHD" qu'ils ont constaté comme purs (c'est contestable - chez certains éleveurs ça pourrait être le cas, chez d'autres, ça pourrait être des hybrides Zwergwidder/NHD... il faut demander la généalogie à l'éleveur et chercher à connaître le mieux possible ses souches à lui pour en avoir le coeur net !). Donc des "NHD" dits "d'Allemagne" ont été ramenés en France.

D'autres se sont tournés vers des éleveurs anglais, et cette fois, c'est plus net : il s'agissait bien de Miniature Lop (Mini Lop en raccourci), et ces éleveurs les ont présentés comme tel.
Ceci me plaît déjà plus, on sait quelle race c'est, on s'est fourni chez des éleveurs sérieux qui ont des souches pures, et on ne fait pas de suppositions (j'aime les faits, l'incertitude, bien moins). Il est de même pour certains éleveurs qui se sont fournis directement aux Pays-Bas, sans passer par des éleveurs allemands.


Même si on commence à s'y connaître de plus en plus concernant ces minis béliers tout ronds, il y a toujours beaucoup de confusion, principalement en ce qui concerne l'appellation de la race de ces lapins importés d'ailleurs !

C'est simple, il suffit de trouver des lapins qui ont des souches fiables, et savoir aussi un minimum distinguer les races qui sortent des différents pays.

Donc si vous voyez quelqu'un qui vend un "NHD" (souvent nommé NDH par erreur... si on ne sait pas ce que signifie l'acronyme, on est mal barré!), Mini Lop ou Holland Lop, posez-vous la question de l'origine de ces lapins. Si vous arrivez à remonter à un pays (Pays-Bas, Angleterre...) avec les noms des éleveurs/élevages en question pour les 2 parents, super, il s'agit sûrement de vrais NHD ou Mini Lop (ce ne sera jamais des Holland Lop, à moins que quelqu'un ait le courage d'en importer des USA ou du Canada...).
Si les NHD en question sortent d'élevages allemands, attention !
Et si les Mini Lop n'ont pas d'antécédents anglais connus, attention aussi, vous ne savez pas vraiment ce que vous avez devant les yeux.

J'espère que ce post très long vous aura aidé 








































assez à confusion, je l'avoue ! ok2


Dernière édition par Little Eclipse le Dim 22 Déc 2013 - 1



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement